Les expositions à voir dans l’Est parisien et en Seine-Saint-Denis

par pierre

On se fait une expo cette semaine ? Nous sélectionnons ici des expositions de Pantin, le Pré-Saint-Gervais, les Lilas, Romainville, Aubervilliers, Bobigny et le 19ème arrondissement. Les tarifs sont donnés à titre indicatifs.

40 ans du Frac ! Gunaikeîon jusqu’au 24 février 2024 (gratuit). Découvrez notre reportage vidéo (partenariat).
L’exposition Gunaikeîon invite plusieurs commissaires à écrire leur propre récit à partir des œuvres de la collection et dans la rencontre avec d’autres œuvres invitées. 

Les Années folles de l’aviation jusqu’au 3 mars 2024 au Musée de l’Air et de l’Espace (12€).
Au croisement de plusieurs disciplines, l’exposition « Les Années folles de l’aviation. L’aéronautique au cœur de la modernité (1919-1939) » reviendra sur la période de l’entre-deux-guerres, où l’aéronautique est en plein essor. Elle retracera la manière dont l’avion s’est progressivement imposé dans les mentalités, transformant le rapport de l’Homme au temps et à l’espace, ainsi que son regard sur le monde et ses représentations.

Exposition Ginette Kolinka, itinéraire d’une survivante d’Auschwitz, jusqu’au 28 janvier 2024 au Mémorial de la Shoah de Drancy (gratuit).
L’exposition, tissant des liens entre les cases de la BD et les documents d’époque, archives et photographies, replace le parcours de Ginette Kolinka dans une histoire plus large de la persécution de Juifs en France pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pour plus d’idées de sorties culturelles à Pantin et ses voisins, abonnez-vous à notre compte Instagram @bonjourpantinculture

Précieux Déchets, jusqu’au 1er septembre 2024 à la Cité des sciences et de l’industrie (10-13€ pour le billet Expositions).
 La nouvelle exposition temporaire de la Cité des sciences et de l’industrie invite à prendre conscience de la montagne de déchets engendrée par l’économie productiviste. 

Des migrations aux quartiers populaires du 26 Janvier au 13 Avril 2024 au Centre Tignous d’Art contemporain à Montreuil.
L’ensemble de l’exposition vise ainsi à mettre en évidence, s’opposant à la continuité des violences xénophobes et postcoloniales, la réalité d’une présence vivante, agissante et éclairante (souvent lumineuse) des exilés et des Français descendants d’exilés sur le territoire.

Tracé Bleu – Que faire en ce lieu, à moins que l’on y songe ? Du 27 janvier au 10 mars 2024 au CENTQUATRE à Paris 19 (en accès libre).
« Tracé Bleu » est une méthode menée par l’agence Architecturestudio pour réorienter les réflexions autour des milieux habités au regard de l’urgence climatique. Afin de prolonger et stimuler cette pensée, Architecturestudio et le CENTQUATRE-PARIS ont conçu une exposition associant à l’approche architecturale l’imaginaire de différents artistes.

En Amour, une expérience immersive et intéractive, du 9 février au 25 août 2024 à la Philharmonie de Paris (6-12€, gratuit pour les -12 ans).
Le Musée de la musique donne carte blanche au duo Adrien M & Claire B. À l’intersection du spectacle vivant et de l’art numérique, l’installation En amour invite le public à composer une intime chorégraphie, accompagnée d’une création musicale de Laurent Bardainne.

Inès Di Folco Jemni, le salon des songes (exposition-résidence) du 17 février au 7 avril 2024 aux Magasins Généraux (gratuit).
Les œuvres d’Inès Di Folco Jemni sont nourries d’un héritage situé et recomposé entre le nord de l’Afrique et les Caraïbes. Pensées comme des images sur un monde onirique et parallèle, ses peintures abordent les thèmes de la micro-histoire et des archives, de la mémoire, du rêve, du soufisme, du chamanisme et plus largement des cultes et pratiques rituelles à travers la planète.

METAL, du 4 avril au 29 septembre 2024 à la Philharmonie de Paris (6-14€, gratuit pour les -12 ans).
Mettant en avant la diversité musicale et l’énergie du mouvement metal, l’exposition entraîne le visiteur dans un univers mythique où dialoguent musique, culture populaire et arts contemporains. 

Circulation(s) 2024 – Festival de la jeune photographie européenne du 6 avril au 2 juin 2024 au CENTQUATRE à Paris 19 (en accès libre).
Rendez-vous annuel du CENTQUATRE-PARIS, le festival Circulation(s) revient cette année encore avec la volonté de proposer un panorama de la jeune photographie européenne. En plus d’une grande exposition mettant en lumière 24 artistes de 14 nationalités différentes, des temps forts rythment le festival.

SYMFOLIA, installation de Rachel Marks, du 31 mai au 8 septembre 2024 (accès libre).
À l’image du plus grand arbre du monde, Symfolia est une sculpture organique monumentale faite de papier, conçue au coeur de la Cité de la musique par l’artiste Rachel Marks à l’occasion des Jeux olympiques de l’été 2024.

Métamorphoses du 4 avril 2023 au 24 novembre 2024 à la Cité des sciences et de l’industrie. Conseillé pour les 6-11 ans (10-13€)

Expositions permanentes :

Les collections permanentes du Musée d’art et d’histoire Paul Éluard de Saint-Denis (patrimoine historique de la Ville de Saint-Denis, archives de la Commune de Paris, le fonds Paul Éluard, le fonds Francis Jourdain etc.).

Le 27 Pantin, un musée du street art à ciel ouvert, au 27 rue Auger à Pantin. Notre article.

Rosny-Rail, Musée du Train au rez-de-chaussée de la gare de Rosny-sous-Bois (ouvert la plupart des samedis, demander confirmation via les coordonnées en bas de leur site internet).
Le musée vous fera découvrir l’histoire et l’avenir du chemin de Fer. Il s’articule autour de différents thèmes : l’évolution du chemin de fer, la voie ferrée, la signalisation, le matériel roulant, la conduite des trains…Une douzaine d’espaces ont été aménagés selon un découpage thématique et chronologique des grandes fonctions ferroviaires de la fin du 19e siècle jusqu’à nos jours.

La collection permanente du Musée de la musique à la Cité de la musique (7-9€)

La collection permanente de la Fondation Cherqui à Aubervilliers (9-12€).
Poussez les portes des anciens laboratoires de Jean Cherqui, pharmacologue, initiateur des premiers médicaments génériques dans les années 1980 et découvrez l’une des plus importantes collections d’art optique et cinétique au monde.

Les galeries d’art de Komunuma à Romainville.

Exposition permanente Mission spatiale à partir du 23 octobre à la Cites des sciences et de l’industrie (10-13€).

Envie de faire apparaitre votre exposition ? Contactez-nous sur l’adresse de la rédaction.

Pour plus d’idées de sorties culturelles à Pantin et ses voisins, abonnez-vous à notre compte Instagram @bonjourpantinculture

Comments

0 comments

Vous aimerez aussi

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.