Accueil Actualités Nos chers voisins – Romainville

Nos chers voisins – Romainville

par marine

Nous sommes partis explorer pour vous la ville de Romainville. Suivez-nous à travers les rues et les commerces de cette charmante cité.
Romainville est limitrophe des Lilas, de Montreuil, Bagnolet, Noisy-le-Sec et bien sûr Pantin. Elle a plus de 26 000 habitants et a une particularité, elle est divisée en deux pays : le Bas Pays et le Haut Pays.

Notre bike trip a commencé au niveau du métro Raymond Queneau à l’entrée du Bas Pays, plus précisément dans le quartier de l’Horloge. Face à son pavillon, vous trouverez un « mur – philo »

Le Bas Pays est en plein développement avec l’implantation de  Paddock , premier outlet parisien et plus grand centre artistique d’Europe dont nous vous avons déjà parlé.

Notre première trouvaille du jour fût la micro ferme urbaine du Paysan Urbain. Ils cultivent entre autres, des micro-pousses très riches en nutriments. A date, elles sont utilisées par les chefs pour agrémenter et booster leurs recettes mais à terme nous en consommerons tous compte-tenu de leurs bienfaits. 

Il y a aussi un poulailler, des ruches, un potager en libre accès pour les bénévoles…Ils proposent aussi des chantiers participatifs (Programmation et informations ici )

Toujours dans cet esprit, nous avons aussi entendu parlé d’un projet de cité maraîchère dans une tour…nous allons mener l’enquête.

Ensuite direction le Haut Pays ! Et là, nous avons compris pourquoi on parle de « Haut Pays », on y accède…via une longue longue côte.  

(NB : le bus 318 y monte et le métro arrive, extension L11 ).

Donc à vélo, ça se mérite, mais ça vaut le coup car le dépaysement est assuré. Nous arrivons directement devant une jolie église,  dans le petit parc qui la jouxte, se déroule une fête pour les enfants. Il y a une placette… nous sommes dans un petit village. Bonus : derrière l’église, panorama avec vue interminable sur Pantin et au-delà.

Nous sommes attirés par la rue de Paris, se situant en face de l’église et nous découvrons :

=> Une délicieuse pâtisserie La Signature des Artisans

=> La séduisante sélection de créateurs du 93 et du Jura by Charlotte du concept Store Poumpilata

Ensuite, nous poursuivons notre ballade dans cette rue étroite, fleurie mêlant immeuble et maisons.

Nous arrivons au niveau de  » La place 1962″. 

=> Petite pause au bar le Train de vie.

=> Discussion passionnante à L’Annexe, lieu culturel et citoyen.

=> Rencontre d’Agnès, fleuriste chez Supplément d’Ame, nous a ouvert les portes de son adorable boutique. Coup de coeur, sur ses bouquets de fleurs séchées.

Nous flânons, avenue de Verdun jusqu’à la place Carnot. Une fois encore, Romainville est un mix entre village et nouvelle ville où se mêlent, travaux, constructions modernes et maisons anciennes et un charmant boucher !


Arrivée place Carnot, le monument « Art déco » de la ville : Le cinéma du Trianon. il propose tout au long de l’année une programmation d’art et d’essai, des rencontres, festivals. Anecdote : c’est içi, qu’Eddy Mitchell y réalisait son émission « la Dernière Séance » . Nous faisons une halte au Resto’bar du Trianon où on distribue la bière MIR , produite à Romainville. Tous les plats sont fait maison et ça donne envie !

Retour vers l’église pour récupérer nos vélos par la rue Carnot. Dernière découverte, la librairie Les Pipelettes

Nous quittons Romainville par l’avenue Paul Vaillant Couturier en direction du parc, nous passons devant un Monoprix doté d’un rayon « vêtement » (un + vs le Monoprix du Pré St-Gervais).

Dernier point avant de se quitter… C’est notre première visite, nous reviendrons et effectuerons des mises à jour avec nos nouvelles découvertes et n’hésitez pas à nous partager vos bonnes adresses.

Comments

0 comments

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus