L’histoire de la Tour TDF de Romainville

Le phare de la Seine-Saint-Denis, la Tour Eiffel du 93… Les métaphores ne manquent pas pour décrire cet ouvrage de 141 mètres de haut pour 7000 tonnes de béton et d’acier. La Tour TDF de Romainville est, pour tous les Pantinois et leurs voisins, un bâtiment iconique du territoire. Et pour mettre les choses au clair dès le début, elle est située sur le Fort de Romainville qui est sur la commune des Lilas… on consacrera un prochain article à cette saugrenuité géographique.

Bonjour Pantin a eu l’honneur d’être reçu par TDF sur le site du Fort de Romainville et de monter en haut du saint des saints. Pour des raisons de sécurité que l’on vous détaillera, la Tour TDF ne se visite pas, même pendant les journées du Patrimoine. Nous publions donc une série d’article pour vous permettre de vivre « avec nous » cette visite et vous donner toutes les informations nécessaires pour comprendre le rôle de cette méga-antenne et pouvoir briller en société !
Premier opus de cette série : son histoire et ses mensurations!

C’est en 1977 que TDF (alors TéléDiffusion de France) choisit le site du Fort de Romainville, basé sur la commune des Lilas. Il rachète la moitié du terrain au Ministère de l’intérieur, intéressé par l’altitude du fort et par ses conditions de sécurité inhérentes aux terrains militaires.

La construction démarre en 1980 sous la houlette de l’architecte Claude Vasconi, célèbre pour avoir également réalisé le Forum des Halles. La construction a été très complexe. En effet, les 3 anneaux situés en haut de la tour on été fabriqués au niveau du sol puis hissés le long de la base à l’aide de puissants vérins. Le gros oeuvre est terminé en 1984 et c’est en 1986 que la Tour TDF est mise en exploitation et prend le relai du centre des Buttes-Chaumont où étaient installés jusque-là les relais hertziens pour la diffusion de la radio et de la télévision.

Notre prochain article à suivre: quel est le rôle de la Tour TDF de Romainville !

Abonnez-vous à la Newsletter
S'abonner